REDEN VAN BESTAAN

In 2016 werd in Brussel een groep burgers zich bewust van de moeilijkheid voor nieuwkomers (asielzoekers, vluchtelingen, migranten zonder papieren...) om Brusselaars te ontmoeten.

Dit gebrek aan contact met de "plaatselijke bevolking" heeft een aanzienlijke invloed op vele aspecten die nieuwkomers in staat stellen zich in Brussel opgenomen te voelen (het leren of beoefenen van een landstaal, kennis van de stad en de cultuur, kansen op werk, huisvesting, gevoel van eigenwaarde en persoonlijke ontplooiing).

SINGA creëert deze ontmoetingsplaatsen tussen nieuwkomers en Brusselaars. In een groep, met z'n tweeën of in een gedeelde flat, bevorderen deze ontmoetingen de toegang tot nieuwe kansen voor nieuwkomers en bouwen zij aan een samenleving die rijk is aan diversiteit en waarin iedereen zijn potentieel ten volle kan verwezenlijken door zijn plaats te vinden.

 

PROJECTEN IN HET KORT

SINGA is bovenal een gemeenschap van professionals, artiesten, atleten, studenten...

Het is een gemeenschap van mensen die elkaar willen leren kennen en begrijpen. Al snel ontstaat er iets magisch: vriendschappen worden geboren, aperitiefjes en weekendjes worden georganiseerd, er wordt tegelijkertijd gestreden om een woning of een baan te vinden, er worden Franse of Arabische oefensessies opgezet, culturen en recepten worden uitgewisseld! De ontmoeting leidt tot deelname aan het sociale leven en dus... tot inclusie!

Bij SINGA heeft iedereen de mogelijkheid om op zijn of haar niveau mee te doen. Of je nu een paar uur per jaar, per week, een vrije kamer hebt of gewoon wilt voetballen of percussie spelen, je zal het leven veranderen van degenen die je ontmoet, zonder dat je het merkt!

 

 

ONZE MISSIE

NOUVEL ARRIVANT
(versus "migrant" ou "réfugié)"

PERSONNE LOCALE

MEMBRE DE LA COMMUNAUTE
(versus "bénéficiaire")

INCLUSION
(versus "intégration")

SINGA .jpg

Une personne nouvellement arrivée sur un territoire, qui cherche à contribuer à sa société d'accueil et à se constituer un nouveau réseau (professionnel et/ou amical)

SINGA.jpg

Une personne qui habite sur un territoire depuis un certain temps (disposant de la nationalité ou non) Chez SINGA, locaux et nouveaux arrivants se rencontrent quotidiennement.

SINGA.jpg

Être dans une logique d'aide unilatérale aux nouveaux arrivants empêche une réelle considération de ce qu'ils souhaitent et apportent. Nous oeuvrons donc pour proposer des espaces d'échange équilibrés, où chaque personne, d'égal à égal, est membres de notre communauté.

SINGA.jpg

Le concept d'intégration fait référence aux actions individuelles qui permettent de s'intégrer au sein d'un système social existant. SINGA souhaite promouvoir une inclusion active, où chaque acteur, indépendamment de son statut administratif ou de toute autre caractéristique, prend part à la construction et au développement d'un système en perpétuelle évolution.

 

REDEN VAN BESTAAN

SUR LES NOUVEAUX ARRIVANTS:

Sortir de l'isolement

Près de 75% des nouveaux arrivants se sentaient seul(e)s en arrivant en Belgique ; cette situation s’est totalement inversée au moment de l'étude, avec la même proportion affirmant ne plus/pas se sentir isolée.

Être entouré

97% des nouveaux arrivants affirment avoir au moins une personne sur laquelle ils peuvent compter. 59% citent SINGA comme facteur déterminant de cette évolution.

Développer son capital social

33% des nouveaux arrivants ont rencontré une ou plusieurs personnes significatives, c’est-à-dire avec qui ils sont en contact régulier et qu'ils peuvent appeler en cas de besoin. 91% ont déjà mobilisé ce nouveau réseau.

Améliorer son français

53% des nouveaux arrivants estiment que leur participation aux programmes SINGA leur a permis ou leur permet encore de s’améliorer et se sentir plus à l’aise dans leur pratique de la langue.

Se lancer dans de nouvelles démarches

Près de 40% des nouveaux arrivants estiment que SINGA les a aidés à entreprendre certaines démarches (tous types confondus).

Apprivoiser son environnement 

Pour 61% des nouveaux arrivants, la participation à SINGA a permis d'acquérir une meilleure compréhension des codes de conduite et leur a facilité l'accès à des repères socio et culturels, et donc à se sentir bien à Bruxelles.

Développer son réseau

90% des nouveaux arrivants disent avoir rencontré des locaux via SINGA. 30% ont rencontré entre 1 et 10 personnes chez SINGA, 23% entre 10 et 20, et 47% plus de 20 personnes !

En 2021, SINGA a mené une étude auprès de 400 de ses membres afin d'évaluer les effets de ses projets. La rapport complet de cette étude est disponible ici.

97

90

75

53

61

40

33

SUR LA COLLECTIVITE:

58%

Provoquer la rencontre

En dehors des liens créés via SINGA, 58% des locaux n’ont aucun contact avec des nouveaux arrivants. 

Normaliser la création de liens intergroupes

Dans 40% des cas, les rencontres avec des membres de l’autre groupe se poursuivent dans la vie privée.

40%

SUR LES BRUXELLOIS:

66%

Lutter contre les préjugés à l'égard de nouveaux arrivants

66% des locaux estiment avoir changé le regard qu’ils portent sur les nouveaux arrivants. 48% se sentent capables d’influencer le regard de leur entourage et de déconstruire les préjugés au sujet des nouveaux arrivants.

Prendre conscience du potentiel des nouveaux arrivants

70% des locaux reconnaissent prendre conscience du potentiel des nouveaux arrivants.

70%

85%

Reconnaître l'individuaité des nouveaux arrivants

L'image des nouveaux arrivants souvent véhiculée renvoie à un groupe informe et déshumanisé ("les migrants") impactant négativement la société d'accueil (sécurité, économie etc..). 85% des locaux estiment avoir modifié leur perception.

 

REDEN VAN BESTAAN

Buddy SINGA (4).jpeg

700 binômes Buddy mis en relation

60% se sont vus 4 fois après 2 mois

62% se voient dans leurs vies privées

67% prévoient de continuer à voir leur buddy à l'issue du projet

70% continueront à venir aux activités

 

100 binômes AdminBuddy mis en relations

86% qualifient leur relation de bonne ou très bonne

100% recommanderaient l'expérience à leur entourage

CALM by SINGA

100 cohabitations mises en place

 

92% des personnes réfugiées quittant le projet ont trouvé logement durable
78% estiment que l’expérience de cohabitation leur a permis de se sentir plus intégrés en Belgique

 

80% des colocations sont satisfaites ou très satisfaites de leur expérience

54% disent qu'elles continueront à voir leur colocataire à l'issue du projet

80% sont partantes pour renouveler l’expérience CALM

Yoga r.jpeg

1400 activités organisées

52 activités différentes 

521 bazars organisés

212 bénévoles impliqués de leur organisation, dont 30% de nouveaux arrivants

32 000 participations enregistrées, dont 52% de nouveaux arrivants

 

ONZE MISSIE

IMG_4395.jpg
circle-cropped (8).png
Lionel Defraigne.png
circle-cropped (13).png
Manel Hamrouni
Manon Dejean

Cerise 
VANDENKERCKHOVE

Adjointe

Cécile
DE BLIC

Directrice

Ilenia
PICCININI

Coéquipière

Lionel
DEFRAIGNE

Responsable 

Manel
HAMROUNI

Coéquipière
 

Manon
DEJEAN

Coéquipière

         COORDINATION          

                   LOGEMENT (Comme A La Maison)                   

Jade
Ahmed Hayyawi
Manuella Merlot
Fanny CARRARA_edited.jpg
Léonore Piret
IMG_9478_edited_edited.jpg

Ahmed
HAYYAWI

Coéquipier

Jade
MAILLARD

Responsable 

Manuella
MERLOT

Coéquipière
 

Léonore
PIRET

Coéquipière

Fanny
CARRARA

Responsable 

Paloma
SANSANO

Coéquipière
 

                             BUDDY                             

                 COMMUNAUTE